S'identifier - S'inscrire - Contact

Les brèves

  • De la place sur la voie publique
    Comment peut-on garer sur un trottoir son 4x4 british presque 365 jours par an sans s’inquiéter du passage des piétons, particulièrement celui des enfants de l’école un peu plus loin. Et pourtant, en face, il y a un parking presque toujours vide. Il faut croire qu’il commence à y avoir une légitimité à envahir les trottoirs
  • De la vitesse sur les chantiers
    Elle est si étrange cette capacité à vouloir une chose pour soi et son contraire pour les autres. Sur la RN 25, il y a depuis un temps des zones de chantiers où la vitesse est limitée pour la sécurité. Mais cette limitation n’est pas respectée au prétexte sans doute que c’est le week-end. Qui est donc si malin pour prévoir quel chantier est déserté ? Respecter ce 70 km/h serait respecter les personnes qui pourraient y travailler et si, ici, ce samedi, il n’y avait personne, rien ne dit qu’un samedi prochain, ce ne soit pas le cas, sur ce chantier ou un autre.

Météo locale


Calendrier

Aucun article


Les thèmes abordés sur ce site

Choisissez un mot, cliquez dessus et vous aurez ainsi la liste de tous les articles liés à ce mot clé. Cliquez éventuellement sur la croix devant un thème pour déplier le menu.


Recherche


Archive : tous les articles

Les dossiers environnementaux en Brabant wallon


Dossier du préventorium de Biez

Version imprimable

> > > Dossier du préventorium de Biez

 

Le projet du préventorium de Biez préoccupe beaucoup l’association « ».  Pour leur permettre d’ouvrir le débat à d’autres citoyens, elle a demandé à la plateforme pluraliste citoyen-grez-doiceau.be de lui ouvrir ses colonnes. (1)

Des faits

• En 2003, déboisement, en partie illégal, du plateau de Biez autour du Préventorium.
• En février 2008, lors d’une présentation du projet immobilier, un directeur des Mutualités Neutres, propriétaires du site, prétend n’avoir aucun intérêt dans l’opération immobilière en cours. On découvre peu après qu’il est administrateur de Moury Construct, la firme qui achète le terrain. Il faut aussi, prétend-il, renflouer un déficit de 5.000.000 d’euros accumulé par les Mutualités.
• Le projet :

  • 15 maisons unifamiliales et une voirie nouvelle sur le versant nord de la butte de Biez, «Butte aux versants et abords préservés, et qui a su préserver son caractère rural», dixit un récent ouvrage de la Direction de l’ et du Patrimoine de la Région wallonne.
  • Une résidence-service de luxe de 2 immeubles de 25 appartements
  • Trois blocs de 16 appartements avec une demande de dérogation pour cette zone d’équipements communautaires et de services publics.

• En août 2009, le promoteur demande à la commune un certificat d’ n°2. La commune est donc amenée à donner une appréciation sur le projet qui porte sur le principe et les conditions de la délivrance d'un permis d'.
• Septembre 2009 : les habitants de la butte se mobilisent à nouveau. Affichage, réunions et interpellation au conseil communal du mardi 15 devant plus de cent personnes.

Des questions

• Le projet n’est-il pas surdimensionné par rapport à l’actuel environnement villageois ? La ville à la campagne, est-ce la solution ?
• La localisation du projet à l’écart du centre de Grez et des commerces ne pose-t-elle pas problème au vu du nombre de nouveaux habitants prévus?
• Ne doit-on pas craindre un net accroissement des problèmes de sur des voiries incapables d’absorber le flot de voitures prévisible ?
• Les accès actuellement prévus débouchent sur des voiries campagnardes et tranquilles : est-ce judicieux ?
• La volonté de rentabiliser une zone destinée au départ à des équipements collectifs et à des services publics n’est-elle pas liée à l’ampleur du déficit des Mutualités Neutres ?

Des demandes

• Le refus du projet dans son état actuel.
• Le respect du Schéma de structure communal, la préservation du caractère rural du site ainsi que de sa qualité paysagère
• Le strict respect de la destination de la zone bleue au plan de secteur.
• L’interdiction de toute nouvelle voirie.
• Des mesures qui endiguent l’aspect spéculatif du projet et qui s’inscrivent dans une optique d’accueil de ménages à revenus modérés.



En savoir plus sur



Vous trouverez ci-dessous des liens vers différents articles traitant de ce projet. Ils vous permettront de vous faire une idée de la pertinence de ce dossier.


(1) Ceci est tout à fait dans le cadre de ce que désiraient les fondateurs de cette plateforme : un site Internet sur lequel les participants peuvent intervenir en exposant un problème ou en diffusant une information, comme une enquête à une consultation publique. (Pour en savoir plus sur la plateforme ).

Articles à propos de "Dossier du préventorium de Biez" :

Trier par : Date, Titre

Conception et réalisation

Le site a été réalisé à la demande de citoyens par l'ASBL Epures dans le cadre de ses missions d'information et d'aide. L'ASBL n'est pas responsable des opinions formulées. L'ASBL assure également la coordination pratique de la plateforme.