S'identifier - S'inscrire - Contact

Agissez



Météo locale




Les brèves

  • 30 km/h, est-ce impossible?
    J'entends souvent des gens se plaindre qu'il est impossible de rouler à trente kilomètres par heure sur une certaine distance. C'est assez facile pourtant. Il suffit de ne pas appuyer sur l'accélérateur quand l'aiguille du compteur dépasse le trente.

Les thèmes abordés sur ce site

Choisissez un mot, cliquez dessus et vous aurez ainsi la liste de tous les articles liés à ce mot clé. Cliquez éventuellement sur la croix devant un thème pour déplier le menu.


Recherche


Archive : tous les articles

La Butte de Biez méritait bien deux " messes ".

• Courrier des lecteurs • Jeudi 29/10/2009 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés :

Ce samedi 24, quelques dizaines de personnes s'étaient rassemblées dans la salle du Conseil, à la Maison communale de Grez-Doiceau, pour entendre les explications dans le cadre du . Uniquement des questions techniques a rappelé l'échevin de l', Roland Vanseveren, qui jouait le rôle de " l'arbitre " entre les représentants du promoteur et les citoyens. A juste titre, puisque c'est ce que prévoit la procédure légale. Aucune question sur l'opportunité. Elles doivent être réservées aux réponses à l'. Et l'échevin, conservant de bout en bout sa neutralité, a mené les débats entre les parties. Jamais, les représentants du promoteur ne se sont laissé amener à dévoiler ouvertement leurs intentions réelles, malgré l'insistance polie d'un public critique. Pour autant, ce n'était pas un coup pour rien. Des questions ont mis en évidence des " lacunes ", des " omissions ", des petites touches subtiles qui permettent de mieux cerner ce projet commercial.
Mais pour avoir de vraies réponses, il fallait se rendre à la réunion d'information organisée par les Amis de la Butte qui se tenait quelques jours plus tard.
En effet, ce mardi 27 octobre, à 20h, plus d'une centaine de personnes s'étaient massées dans la salle de classe désaffectée de l'ancienne école de Biez.
A l'invitation des Amis de la Butte, des habitants, opposés au  projet immobilier qui risque de défigurer le flanc nord  de la butte, ont écouté les explications sur les modalités de l' en cours. Cette enquête fait suite à une demande de certificat d' n°2 introduite par Moury Promotion pour une large zone autour du préventorium de Biez.
La soirée a commencé par un rappel des principes: le rôle d'un CU2, les buts de l', la manière d'y répondre. Après avoir épluché les lacunes de l'étude d'incidence financée par le promoteur, les Amis de la Butte, avec la participation du public, ont recensé une série d'arguments de fond destinés à alimenter des courriers qu'ils espèrent nombreux et variés dans le cadre de l'enquête. Egouttage, , gabarit des immeubles, biodiversité, intégration sociale, ghettoïsation sont parmi les domaines qui ont suscité maintes réflexions et questions.  
Les deux experts invités par l'association, Maître Brusselmans, juriste, et Bertrand Ippersiel, urbaniste, ont éclairé l'assemblée de conseils judicieux. Ils ont aussi renforcé la conviction des Amis de la Butte dans la nécessité de demander aux autorités communales un pour la zone concernée.
Il est à noter, parce que ce n'est toujours le cas, que tout s'est passé, tant le samedi que le mardi, dans une ambiance respectueuse et attentive, qui démontre la capacité des citoyens de gérer des situations difficiles de manière respectueuse et réfléchie.

Robin des cîmes

D'autres articles sur cette thématique.

Ouvrir le débat


Conception et réalisation

Le site a été réalisé à la demande de citoyens par l'ASBL Epures dans le cadre de ses missions d'information et d'aide. L'ASBL n'est pas responsable des opinions formulées. L'ASBL assure également la coordination pratique de la plateforme.