S'identifier - S'inscrire - Contact

Météo locale


Les brèves

  • 30 km/h, est-ce impossible?
    J'entends souvent des gens se plaindre qu'il est impossible de rouler à trente kilomètres par heure sur une certaine distance. C'est assez facile pourtant. Il suffit de ne pas appuyer sur l'accélérateur quand l'aiguille du compteur dépasse le trente.

Les thèmes abordés sur ce site

Choisissez un mot, cliquez dessus et vous aurez ainsi la liste de tous les articles liés à ce mot clé. Cliquez éventuellement sur la croix devant un thème pour déplier le menu.


Recherche


Archive : tous les articles

Préventorium de Biez: la position du Collège communal

Communiqué de presse officiel

• Actualités • Jeudi 12/11/2009 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés : ,

Pour rappel :

En 2005/2006 : Une première demande au Collège précédents de réaffectation / réaménagement pour la zone du préventorium.

En 2007 : Une nouvelle approche auprès du Collège actuel avec la réalisation d'une étude d'incidence, une et une réunion d'information.

En juillet et août 2009 : Demande de certificat d' n°2 par la S.A. Moury avec enquête pour la construction d'une résidence services de 50 appartements, 3 immeubles de 16 appartements et projet de lotissement de 15 habitations unifamiliales.

L' a débuté le jeudi 22 octobre et s'est clôturée le samedi 7 novembre 2009.
207 lettres de réclamations et/ou observations ont été introduites dans ce délai imparti.

Celles-ci font état de remarques et observations. Citons principalement :
  • nombreux problèmes de
  • problème d'intégration paysagère
  • non respect d'une " zone à haute valeur paysagère "  du PCDN
  • question démographique
  • question de la gestion de l'eau
  • question à propos de l'approvisionnement énergétique
  • crainte d'un développement futur encore plus important laissé présager par la largeur de la voirie (7 immeubles au lieu de trois)
  • problèmes de bruit
  • remarque à l'attention des décideurs politiques
  • suggestion de réaliser un PCA
  • arguments financiers

Il y a lieu de prendre en compte les trois zones du projet de manière distincte (résidence services de 50 appartements - 3 immeubles de 16 appartements - projet de 15 habitations unifamiliales) ;

I. Pour la zone d'habitat :
-    le terrain s'inscrit au schéma de structure en aire résidentielle et en aire à ouverture paysagère où la densité maximum de logements préconisée devra être respectée  (à savoir 10 logements) ;
-    les prescriptions de l'éventuel futur lotissement devront s'inspirer du PCA de la Butte de Biez voisin ;
-    la zone est de grande valeur écologique (PCDN)  et de nombreuses sources y sont présentes ;
-    une attention spéciale doit être apportée au maintien de l'ouverture paysagère et à l'intégration au cadre bâti et non bâti existant ;
-    le lotissement devra s'inscrire dans une option de développement durable pour ce qui concerne la question énergétique ;
-    le nombre d'habitations doit diminuer et celles-ci doivent être regroupées (habitat groupé) en un ensemble plus cohérent, par exemple sous forme de clos (voirie et découpage des parcelles moins rectilignes) et ne pas déborder de la zone d'habitat;
-    la voirie devra être couverte de pavés ; elle s'inspirera du tracé du sentier n°30 existant ; elle permettra l'accès des véhicules de secours ;
-    un lot espace vert  doit être créé afin de maintenir le verger et d'aménager une zone humide qui pourrait absorber les eaux de ruissellement, les eaux de l'ensemble à bâtir (zone de résidence-service) et les sources ;
-    les égouts devraient se raccorder à celui existant à l'arrière du cimetière, dans le vallon vers l'avenue Félix Lacourt s'il est suffisant; sinon, l'installation de l'égout dans la rue du Beau Site ainsi que la remise à niveau du pavage de cette voirie sera à la charge du demandeur jusqu'à  l'entrée du lotissement ;
-    le couloir écologique de haut intérêt biologique et paysager doit être maintenu depuis l'avenue Félix Lacourt jusqu'à l'avenue des Sapins  (liaison du bois d'Hurlemont avec les bois du Ry de Hèze);
-    une liaison pour les modes de doux doit être prévue  le long de la zone de services publics et d'équipements communautaires entre l'avenue Félix Lacourt et le lotissement, et entre le lotissement et l'avenue des Sapins.
II. Pour la résidence service :
-    l'ensemble des bâtiments du projet de la résidence-service s'implanterait mieux vers le Sud-Est du bâti existant;
-    la hauteur des bâtiments devrait être revue à la baisse;
-    l'accès contrôlé pour le personnel et les livraisons devra se faire par l'accès existant avenue Felix Lacourt; un aménagement sécurisé similaire à ce qui existe déjà plus en amont (bac à fleurs,…) sera prévu dans cette dernière ;
-    les visiteurs et résidents emprunteront l'accès existant à l'avenue des Sapins.
III. Pour les immeubles à appartements :
-    ils sont en dérogation à la zone de services publics et d'équipements communautaires ;
-    la pression sur la en serait augmentée de manière significative,
-    ce quartier est caractérisé par un habitat pavillonnaire
-    une densification n'y est pas souhaitable.

En date du Collège communal du 10 novembre 2009, le Collège rend un avis défavorable et proposera lors d'un prochain conseil la mise en œuvre d'un (PCA) dans la zone de services publics et d'équipements communautaires.
 

D'autres articles sur cette thématique.

Ouvrir le débat


Conception et réalisation

Le site a été réalisé à la demande de citoyens par l'ASBL Epures dans le cadre de ses missions d'information et d'aide. L'ASBL n'est pas responsable des opinions formulées. L'ASBL assure également la coordination pratique de la plateforme.