S'identifier - S'inscrire - Contact

Enragez-vous

De janvier à juin 2018, dans chacune des 27 communes du Brabant wallon, une semaine complète sera consacrée à des débats, des rencontres, des moments festifs, artistiques et culturels, sur le thème du « ré-enchantement » de la démocratie et des nouvelles formes de .

Trois mois avant la semaine proprement dite, les citoyens et les associations locales commencent à se réunir pour concevoir et préparer ensemble les futures activités. Un mois avant le démarrage, les citoyens pourront commencer à proposer, via différents canaux, quels sont, d’après eux, les merveilles, les bons exemples de leur commune ainsi que les défis (enjeux ou améliorations à apporter) que devra relever la future majorité politique.

Tout au long de la semaine, des activités de type artistiques ou citoyennes permettront de hiérarchiser, de prioriser, tant les défis que les merveilles. De même, citoyens et associations seront amenés à évaluer ensemble les possibilités d’implication citoyenne au sein de leur commune.

Pendant la période électorale, lors des débats publics (sur Radio 27, Antipode, Canal Zoom ou TV COM par exemple), les listes candidates seront confrontés à cette liste de défis et seront invités à prendre des engagements vis-à-vis d’eux.

Après les élections, nous évaluerons, commune par commune, l’impact de ce projet sur les engagements pris par la nouvelle majorité.
 

Des animations auront lieu d'ici le 11 juin pour vous permettre de faire part de vos défis et merveilles.
 
Renseignements et informations :

Annabelle DUAUT

Ambassadrice de la coordination Brabant wallon des associations et mouvements d'éducation permanente
pour la commune de -Doiceau

G |  +32 493 638 117

M| annabelle.duaut@laicite.net

 


Pour quoi?  
Surtout et avant tout, pour des problèmes liés à l'environnement, la  , l'. la 
Pour qui? 
A destination de tous les citoyens de -Doiceau.
Par qui? 
Par tous ceux qui désirent travailler dans l'esprit de cette plateforme ou de ce site.
Pour nous contacter

Pour suivre le site

Consultez notre message de bienvenue

Météo locale




Les thèmes abordés sur ce site

Choisissez un mot, cliquez dessus et vous aurez ainsi la liste de tous les articles liés à ce mot clé. Cliquez éventuellement sur la croix devant un thème pour déplier le menu.


Recherche


Archive : tous les articles

Survol des avions : le retour de la multi-concentration sur l’est et le centre du Brabant wallon

• Actualités • Mercredi 15/07/2015 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés : ,

Communiqué de l'ASBL EPURES
Le 29 juin 2015,
 

Mesdames, Messieurs les Bourgmestres, Mesdames, Messieurs les élus,

Piste 19

Nos concitoyens s’étonnent du retour des survols à basse altitude lors des décollages ces dernières semaines par l’utilisation intensive de la piste 19.  Quand bien même cet usage serait lié aux travaux en cours à l’aéroport, cela préfigure ce que ce serait l’usage intensif de la route IKEA[1]: un survol du Brabant wallon à basse altitude avec des gros porteurs. Cette route IKEA est indéfendable pour un usage quotidien, idée qui tenterait bien certains.

(voir la carte)
 
Piste 07
Tout aussi préoccupante est la suppression - exigée  par un jugement- de la procédure 07 Tout Droit, utilisée pour les décollages vers l’est suite à un procès auquel l’état belge n’était pas représenté.
Jusqu’en 2000, la configuration par vent d’Est était très peu utilisée.  Avec les normes de bruit bruxelloises, les normes de vent ont été modifiées peu à peu, engendrant  une augmentation des décollages vers Louvain et un déplacement du bruit, du corridor historique au nord de Louvain (essentiellement à l’atterrissage) vers le sud-est de Louvain (au décollage). De plus, le plan Anciaux a, en 2004, fait modifier l’ancienne route de décollage, ce qui entraîna le survol à basse altitude de centres villageois en Brabant flamand et wallon.

(voir la carte)

·         Le Plan Schouppe a reconnu ce problème et prévu une solution claire pour les habitants de ces communes. La 07-tout droit replaçait les avions dans le corridor historique au nord de Louvain où ils évoluaient depuis des décennies.
(voir la carte)

·         Le choix de cette route s’est fait sur décision commune du gouvernement fédéral auquel participaient  le CD&V, l’open -VLD, le sp.a, le MR, le PS, le CDH) et du Gouvernement flamand (CD&V, sp.a, N-VA) sous la  précédente législature.

·         La procédure 07 tout droit a été développée et testée par Belgocontrol et approuvée par les instances compétentes.

·         Son implantation s‘est, semble-t-il, déroulée en toute transparence avec des interpellations au sein du Parlement flamand et fédéral, et des communiqués de presse ont été rendus publics en août et novembre 2013.

Il est extrêmement dommageable que la seule route utilisant des couloirs non aedificandi[2] et ayant fait l’objet de tant de précaution pour sa mise en place puisse être supprimée sans combat. Belgocontrol communique déjà sur le fait qu’il va adapter les routes[3]. D’autant que les alternatives avancées sont encore plus dommageables.

D’autres adaptations de route peuvent encore survenir. Toutes les communes du Brabant wallon sont des victimes potentielles. Depuis plus de dix ans[4], nous rappelons à nos élus brabançons que s’ils ne s’occupent pas du dossier des nuisances aériennes, leurs électeurs en seront les victimes. Il y avait un large consensus à ce sujet[5] qui semble maintenant avoir été oublié alors que des avancées positives connaîtront sans doute un sort funeste.

Faut-il laisser faire ? Faut-il se laisser faire ?  
 

Il faut que la Ministre aille en appel, que nos Communes se mobilisent, fassent opposition, que la Région, la Province s’empare du dossier… 

Sans réaction, le Brabant wallon va se retrouver, comme en 2004, la victime de tractations diverses, mais cette fois-ci, ce n’est plus un Ministre flamand qui a le dossier en main.

Avec nos meilleures salutations.
 
 
Denis MARION et Hermann PIRMEZ
Pour EPURES


[1] Décollage à partir de la piste 19.

[2] le plan structurel d’aménagement de Herent (approuvé par la Région flamande) consacre précisément ce corridor au trafic aérien.

[3] Voir l’annexe 3

[4] Nous avons la triste impression que l’histoire bégaie:

Une conférence de presse s'était déroulée le  25 novembre 2005 à l'initiative du MR, d' à laquelle était invitée Trop de Bruit en Brabant wallon. Y participaient entre autres, la Bourgmestre de -Doiceau, Sybille Bauchau, Charles Michel pour le MR et Thierry Meunier, Eric Todts, Marcel Chéron pour .

D'autres articles sur cette thématique.

Ouvrir le débat


Conception et réalisation

Le site a été réalisé à la demande de citoyens par l'ASBL Epures dans le cadre de ses missions d'information et d'aide. L'ASBL n'est pas responsable des opinions formulées. L'ASBL assure également la coordination pratique de la plateforme.