S'identifier - S'inscrire - Contact


En cours de rénovation

Nous travaillons à une refonte du site.
Vous pouvez utiliser le module de recherche ci-dessous pour accéder au contenu ou cliquer sur la rubrique Archives

Nous collaborons avec...


Recherche


Archive : tous les articles

Pour en savoir sur cette initiative

Le métier de citoyen est un métier à temps plein. Comment l'exercer sans être informé?

Régulièrement, nous sommes confrontés comme citoyens ou comme associations à des dossiers ou des demandes plus ou moins complexes pour des problèmes liés à l'environnement, la , l'. la , sur lesquels nous estimons devoir donner un avis. Les enquêtes publiques, les travaux de commissions diverses, les débats politiques nécessitent souvent un suivi, voire une intervention. La plupart du temps, en ordre dispersé, nous essayons d'y répondre.

Pour nous permettre à tous d'avancer, l'idée a été
  • de créer une plateforme informelle de citoyens et d'associations, qui au gré de leurs intérêts et du temps dont ils disposent consacreront du temps à suivre un dossier;
  • de créer un site internet sur lequel les participants peuvent intervenir en exposant un problème ou en diffusant une information, comme une enquête à une consultation publique.
Bien entendu, ces démarches se font dans un esprit constructif et pragmatique, en tenant compte des critères de développement durable et de respect dû au citoyen et en invitant à la concertation les différents acteurs concernés.

Ville 30, Espace à vivre

•  • Mercredi 14/09/2011 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés : ,

 


Villes et Villages 30

Le concept de « Villes/Villages 30 » consiste à mettre l’ensemble d’une agglomération en zone 30, à l’exception des axes routiers où la fonction de transit automobile domine et où la vocation sociale de la rue est marginale.

C’est un renversement des principes actuels de limitations de vitesse, où les zones 30 sont encore considérées comme des dérogations au 50 km/h, qui est la norme. Dans la « Ville 30 » le 30 km/h devient la norme et c’est le 50 km/h qui devient l’exception.

C’est ce renversement qui différencie la « Ville/Village 30 » d’un simple développement des zones 30 actuellement en cours. Ce concept global permet d’améliorer la qualité de vie en agglomération, bien au-delà des seules questions de sécurité routière. Il permet de retrouver le sens premier de nos rues : des espaces à vivre et à partager en toute quiétude. Ce mouvement en faveur de la réduction des vitesses est déjà lancé en Suisse, en France, en Angleterre !

S’informer

Vous trouverez sur ce site un résumé des arguments en faveur du 30 km/h en agglomération, ainsi que le dépliant et le dossier complet de notre campagne.

S’engager

Cette campagne est portée par des associations qui ont signé ensemble un manifeste réclamant que les autorités publiques mettent en oeuvre les « Villes/Villages 30 ». Vous pouvez vous aussi agir en signant notre pétition !

La « Ville 30 », ça profite à tous: Cette campagne est portée par des associations actives dans des domaines aussi divers que la , l’environnement, la sécurité routière, l’aménagement urbain… qui se sont engagées en signant ce manifeste.

 

 

 

D'autres articles sur cette thématique.

Ouvrir le débat


Conception et réalisation

Le site a été réalisé à la demande de citoyens par l'ASBL Epures dans le cadre de ses missions d'information et d'aide. L'ASBL n'est pas responsable des opinions formulées. L'ASBL assure également la coordination pratique de la plateforme.