S'identifier - S'inscrire - Contact

De janvier à juin 2018, dans chacune des 27 communes du Brabant wallon, une semaine complète sera consacrée à des débats, des rencontres, des moments festifs, artistiques et culturels, sur le thème du « ré-enchantement » de la démocratie et des nouvelles formes de

Pour en savoir plus...

 

Pour quoi?  
Surtout et avant tout, pour des problèmes liés à l'environnement, la  , l'. la 
Pour qui? 
A destination de tous les citoyens de -Doiceau.
Par qui? 
Par tous ceux qui désirent travailler dans l'esprit de cette plateforme ou de ce site.
Pour nous contacter

Pour suivre le site

Consultez notre message de bienvenue

Météo locale




Les thèmes abordés sur ce site

Choisissez un mot, cliquez dessus et vous aurez ainsi la liste de tous les articles liés à ce mot clé. Cliquez éventuellement sur la croix devant un thème pour déplier le menu.


Recherche


Archive : tous les articles

Une nouvelle plateforme citoyenne à Grez-Doiceau : oserions-nous émettre un bémol?

• Actualités • Mardi 15/05/2018 • 0 commentaires • Version imprimable


Rien à redire sur l’utilisation d’un outil informatique pour renforcer la . Par contre, le timing choisi est probablement à mettre en relation avec la qualité d’élu de l’initiateur.
L’initiative constitue un double emploi déforçant celle d’Enragez-vous, portée par un ensemble d’associations d’éducation permanente et soutenue à -Doiceau par des groupements et associations « apolitiques et/ou pluralistes ». Ces mêmes associations ont été actives dans ce domaine bien avant la perspective des élections.
Quant à la « co-construction », il ne semble pas que de nombreux citoyens déjà engagés dans la commune, aient été impliqués dans la construction/réflexion. La co-construction anime par contre déjà les Agoras ou la CLDR. Il ne nous semble pas avoir un jour croisé un des promoteurs de cette récente initiative dans ces assemblées citoyennes. Le « mouvement » citoyen est en marche depuis longtemps et c’est dommage que les initiateurs n’aient pas cru utile de nourrir cette dynamique de leurs réflexions.
« Indépendance » : un conseiller communal, membre d’un parti politique, a-t-il le droit de se revendiquer citoyen ? Bien sûr que oui. Le premier geste pour le prouver serait d’assumer sa légitime couleur politique et de laisser l’initiative citoyenne à des personnes plus neutres. La situation serait tout autre si au cours de la mandature, l’implication avait été réelle ou si le projet était suffisamment pluraliste ou co-construit.
Et puis, à force d’user d’abuser du terme « citoyen » pour tout qualifier, on en arrivera à lasser et à troubler en faisant du citoyen-washing comme d’autres font du green-washing.
En conclusion, si cette plateforme informatique a un certain intérêt comme outil, pourquoi ne intégrerait-elle pas dans le processus déjà en cours ? Elle y prouverait, maintenant et pour l’avenir, une neutralité nécessaire en offrant au citoyen le double rôle de prescripteur et d’acteur.

D'autres articles sur cette thématique.

Ouvrir le débat


Conception et réalisation

Le site a été réalisé à la demande de citoyens par l'ASBL Epures dans le cadre de ses missions d'information et d'aide. L'ASBL n'est pas responsable des opinions formulées. L'ASBL assure également la coordination pratique de la plateforme.