S'identifier - S'inscrire - Contact

Météo locale


Les brèves

  • 30 km/h, est-ce impossible?
    J'entends souvent des gens se plaindre qu'il est impossible de rouler à trente kilomètres par heure sur une certaine distance. C'est assez facile pourtant. Il suffit de ne pas appuyer sur l'accélérateur quand l'aiguille du compteur dépasse le trente.

Les thèmes abordés sur ce site

Choisissez un mot, cliquez dessus et vous aurez ainsi la liste de tous les articles liés à ce mot clé. Cliquez éventuellement sur la croix devant un thème pour déplier le menu.


Recherche


Archive : tous les articles

La bataille de Bettinval : un combat citoyen ?

• Actualités • Jeudi 18/12/2008 • 1 commentaire • Version imprimable

Mots-clés : , ,

Le Bettinval est un clos. Le lotissement se love autour d’une voirie en cul–de–sac enserrée entre la chaussée de Jodoigne et la rue Félix Lacourt qui monte à Hèze. On en sort, à ses risques et périls, en affrontant les automobilistes qui déboulent du plateau et brûlent souvent la priorité des autochtones. La géographie des lieux a contribué à tisser des liens assez étroits entre les habitants, liens renforcés par leur dernier combat… Au mois d’août dernier, un géomètre a effectué des relevés alors que les habitants ignoraient tout du projet communal de prolonger vers Hèze la piste cyclable qui partait du Centre sportif vers les Campinaires. Cette absence d’information a contribué pour une large part à alimenter les craintes et la rancoeur des riverains. On a vu se développer un discours musclé où la piste cyclable envisagée était ravalée au rang de projet récréatif, pas si anodin toutefois puisqu’un riverain interpellait en ces termes le bourgmestre lors du conseil communal du 25 septembre: Nous sentons la sécurité et la quiétude menacées dans notre très proche environnement et celui de nos enfants et petits-enfants. 

Quel est l’enjeu ? 
Il s’agit pour les autorités communales d’effectuer une liaison cyclable sécurisée et rapide entre la piste qui relie actuellement le Centre sportif aux Campinaires et la future piste qui mènera à Hèze. Des aménagements ont déjà été effectués depuis le feu « intelligent » de la chaussée de Jodoigne jusqu’à l’embranchement (ci–contre) avec le tracé contesté. Pour l’instant, les cyclistes qui quittent la chaussée de Jodoigne pour rejoindre Biez et Hèze se voient contraints d’emprunter les étroites et dangereuses chicanes que la rue de Biez trace devant le château de Piétrebais : ce n’est pas l’âme en paix qu’un parent y envoie son enfant. La commune s’est donc tournée vers le tracé de l’ancien vicinal qui offre un trajet sécurisé et direct fermé aux véhicules à moteur. Problème : l’assiette convoitée a été rachetée par les riverains en 1963. Il s’agirait donc d’exproprier, procédé toujours douloureusement ressenti lorsqu’on est propriétaire et non consentant. Sur le terrain, quelles seraient les conséquences pour les opposants au projet ? 

Voir le document explicatif. 

Philippe Dendoncker,
pour Les Amis de la butte, Biez.

D'autres articles sur cette thématique.

Ouvrir le débat


Commentaires

De la part d'un habitant du clos de Bettinval. par chercheinfo le Vendredi 20/02/2009 à 18:58

Ce n'est que début février 2009 que j'ai pris connaissance de cet article. Je l'ai lu avec grand intérêt puisque j'habite le Clos du Bettinval et suis donc directement concerné, ayant de plus fait l'interpellation au conseil au nom de notre groupe. Je voudrais faire une remarque sur un point essentiel: notre groupe a depuis le début de cette affaire , plaidé pour une véritable concertation , dont nous n'avons jamais senti le souhait réciproque de la part des autorités. Nous restons ouverts au dialogue que nous avions d'ailleurs entamé lors de la journée de la mobilité avec l'auteur de l'article , Ph. Dendonker .

Merci d'avance

Daniel Bastin



Conception et réalisation

Le site a été réalisé à la demande de citoyens par l'ASBL Epures dans le cadre de ses missions d'information et d'aide. L'ASBL n'est pas responsable des opinions formulées. L'ASBL assure également la coordination pratique de la plateforme.