S'identifier - S'inscrire - Contact

Enragez-vous

De janvier à juin 2018, dans chacune des 27 communes du Brabant wallon, une semaine complète sera consacrée à des débats, des rencontres, des moments festifs, artistiques et culturels, sur le thème du « ré-enchantement » de la démocratie et des nouvelles formes de .

Trois mois avant la semaine proprement dite, les citoyens et les associations locales commencent à se réunir pour concevoir et préparer ensemble les futures activités. Un mois avant le démarrage, les citoyens pourront commencer à proposer, via différents canaux, quels sont, d’après eux, les merveilles, les bons exemples de leur commune ainsi que les défis (enjeux ou améliorations à apporter) que devra relever la future majorité politique.

Tout au long de la semaine, des activités de type artistiques ou citoyennes permettront de hiérarchiser, de prioriser, tant les défis que les merveilles. De même, citoyens et associations seront amenés à évaluer ensemble les possibilités d’implication citoyenne au sein de leur commune.

Pendant la période électorale, lors des débats publics (sur Radio 27, Antipode, Canal Zoom ou TV COM par exemple), les listes candidates seront confrontés à cette liste de défis et seront invités à prendre des engagements vis-à-vis d’eux.

Après les élections, nous évaluerons, commune par commune, l’impact de ce projet sur les engagements pris par la nouvelle majorité.
 

Des animations auront lieu d'ici le 11 juin pour vous permettre de faire part de vos défis et merveilles.
 
Renseignements et informations :

Annabelle DUAUT

Ambassadrice de la coordination Brabant wallon des associations et mouvements d'éducation permanente
pour la commune de -Doiceau

G |  +32 493 638 117

M| annabelle.duaut@laicite.net

 


Pour quoi?  
Surtout et avant tout, pour des problèmes liés à l'environnement, la  , l'. la 
Pour qui? 
A destination de tous les citoyens de -Doiceau.
Par qui? 
Par tous ceux qui désirent travailler dans l'esprit de cette plateforme ou de ce site.
Pour nous contacter

Pour suivre le site

Consultez notre message de bienvenue

Météo locale




Les thèmes abordés sur ce site

Choisissez un mot, cliquez dessus et vous aurez ainsi la liste de tous les articles liés à ce mot clé. Cliquez éventuellement sur la croix devant un thème pour déplier le menu.


Recherche


Archive : tous les articles

Impasse pour l’avenir des chemins publics?

• Actualités • Dimanche 03/04/2011 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés :

Communiqué de presse de Sentiers.be ou Itinéraires Wallonie.

Prévu ce lundi 4 avril en Commission des travaux publics, de l’agriculture, de la ruralité et du patrimoine du Parlement wallon, le vote de la proposition de décret qui devrait rendre la voirie vicinale imprescriptible a une fois de plus été reporté. Les associations de promotion et d’utilisateurs des publics sont consternées.

La modification proposée vise à assurer, à l’avenir, la même protection aux vicinaux qu’à l’ensemble du domaine public, protection nécessaire au maintien d’un réseau adapté aux loisirs et aux déplacements doux.

Seuls les lobbies agricoles et des grands propriétaires terriens, bénéficiaires à bon compte de la situation actuelle, s’opposent à la proposition. En effet, ils n’entendent pas se contenter des nombreuses voiries déjà accaparées à ce jour par prescription et veulent maintenir la possibilité de détricoter encore davantage le patrimoine voyer dans leur unique intérêt privé et cela, dans l’opacité la plus totale et sans bourse délier !

Alors que la proposition de modification a été déposée par des parlementaires des quatre partis et que la majorité des élus régionaux se dit convaincue du bien fondé de la proposition, le vote est à nouveau reporté.… Aux calendes grecques ? Doit-on comprendre qu’au XIXème siècle, l’intérêt privé d’une minorité nantie prime encore sur l’intérêt collectif comme au XIXème siècle ? Les associations de promotion et d’utilisateurs des petites voies publiques se demandent si certains élus politiques n’auraient pas du mal à assumer leurs positions…

Doit-on attendre de voir aboutir la modernisation de la législation relative aux voies vicinales et de leur cartographie ? Non ! Car ce travail nécessite une méthodologie rigoureuse et une large concertation qui prendra plusieurs années. Pour que cette démarche puisse se dérouler sereinement, la voirie vicinale, trop régulièrement mise à mal, doit être d’emblée mieux protégée. C’est en ce sens que les associations de promotion et d’utilisateurs des invitent les représentants des quatre partis majoritaires à soumettre sans délai cette proposition de décret au vote au Parlement wallon.

Rendre la voirie vicinale imprescriptible, c’est s’assurer de mieux protéger un patrimoine public inestimable au bénéfice de tous !

D'autres articles sur cette thématique.

Ouvrir le débat


Conception et réalisation

Le site a été réalisé à la demande de citoyens par l'ASBL Epures dans le cadre de ses missions d'information et d'aide. L'ASBL n'est pas responsable des opinions formulées. L'ASBL assure également la coordination pratique de la plateforme.