S'identifier - S'inscrire - Contact


En cours de rénovation

Nous travaillons à une refonte du site.
Vous pouvez utiliser le module de recherche ci-dessous pour accéder au contenu ou cliquer sur la rubrique Archives

Nous collaborons avec...


Recherche


Archive : tous les articles

Pour en savoir sur cette initiative

Le métier de citoyen est un métier à temps plein. Comment l'exercer sans être informé?

Régulièrement, nous sommes confrontés comme citoyens ou comme associations à des dossiers ou des demandes plus ou moins complexes pour des problèmes liés à l'environnement, la , l'. la , sur lesquels nous estimons devoir donner un avis. Les enquêtes publiques, les travaux de commissions diverses, les débats politiques nécessitent souvent un suivi, voire une intervention. La plupart du temps, en ordre dispersé, nous essayons d'y répondre.

Pour nous permettre à tous d'avancer, l'idée a été
  • de créer une plateforme informelle de citoyens et d'associations, qui au gré de leurs intérêts et du temps dont ils disposent consacreront du temps à suivre un dossier;
  • de créer un site internet sur lequel les participants peuvent intervenir en exposant un problème ou en diffusant une information, comme une enquête à une consultation publique.
Bien entendu, ces démarches se font dans un esprit constructif et pragmatique, en tenant compte des critères de développement durable et de respect dû au citoyen et en invitant à la concertation les différents acteurs concernés.

En cours "MobilID - Pour une autre mobilité ici-demain".

Inter-Environnement Wallonie lance un projet participatif pour changer de mobilité

•  • Jeudi 01/09/2011 • 0 commentaires • Version imprimable



La Fédération lance un projet participatif invitant les citoyens à interroger leurs habitudes de déplacement et à participer à la mise en oeuvre d’un modèle de tournant le dos à l’autocentrisme : "MobilID - Pour une autre ici-demain".


- Notre pays compte une voiture pour deux personnes, bébés et personnes âgées inclus.
- Le réseau routier a augmenté de 63% depuis 1970 alors que le nombre de gares diminuait dans le même temps de 46%.
- En 1990, le secteur des transports était responsable de 17,7 % des émissions totales de gaz à effet de serre de la Belgique ; en 2008, sa part était montée à 23,5 %. Ce secteur est par ailleurs dépendant à 99% d’une seule ressource énergétique, le pétrole. Or, les réserves ne sont pas inépuisables.

Pour notre santé (bruit, pollution de l’air, accidents...), pour l’environnement (atteintes à la biodiversité, augmentation des gaz à effet de serre...), pour nos relations sociales (confiscation de l’espace public...) et pour notre rythme de vie, il est urgent de changer de modèle de  !

Il n’y a pas une solution miracle qui nous permettra de répondre à tous les enjeux. Il s’agit de mettre en œuvre une combinaison d’alternatives, d’opportunités, de dialogue avec les hommes et femmes politiques et surtout de mettre le pied à l’étrier ou, plutôt, à l’altermobilité.

C’est l’invitation que nous vous lançons avec MobilID, Pour une autre mobilité, Ici - Demain.
 
 

D'autres articles sur cette thématique.

Ouvrir le débat


Conception et réalisation

Le site a été réalisé à la demande de citoyens par l'ASBL Epures dans le cadre de ses missions d'information et d'aide. L'ASBL n'est pas responsable des opinions formulées. L'ASBL assure également la coordination pratique de la plateforme.