S'identifier - S'inscrire - Contact

De janvier à juin 2018, dans chacune des 27 communes du Brabant wallon, une semaine complète sera consacrée à des débats, des rencontres, des moments festifs, artistiques et culturels, sur le thème du « ré-enchantement » de la démocratie et des nouvelles formes de

Pour en savoir plus...

 

Pour quoi?  
Surtout et avant tout, pour des problèmes liés à l'environnement, la  , l'. la 
Pour qui? 
A destination de tous les citoyens de -Doiceau.
Par qui? 
Par tous ceux qui désirent travailler dans l'esprit de cette plateforme ou de ce site.
Pour nous contacter

Pour suivre le site

Consultez notre message de bienvenue

Météo locale




Les thèmes abordés sur ce site

Choisissez un mot, cliquez dessus et vous aurez ainsi la liste de tous les articles liés à ce mot clé. Cliquez éventuellement sur la croix devant un thème pour déplier le menu.


Recherche


Archive : tous les articles

Des projets de lotissement à Biez ?(2)

• Actualités • Mercredi 02/06/2010 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés :

De nombreux projets de construction sont prévus à Biez. Certaines questions, légitimement exprimées par des citoyens, se posent sur l'opportunité de certains choix

Au  Collège des Bourgmestre et Echevins
 
1390 GREZ-DOICEAU

Mesdames et Messieurs,
Concerne :Modification du revêtement de l’ Allée du Vicinal

Nous avons constaté, comme tous les voisins et promeneurs fréquentant le quartier, que le revêtement existant perméable en pierres naturelles de l’allée du Vicinal, dans sa partie située depuis le carrefour avec le chemin de la Logette, vers la rue du Beau Site, sur une longueur de ± 100 mètres avant le n° 1 allée du Vicinal (construction existante non récente) et de ± 100 mètres après ce n° 1, a été remplacé (et non renouvelé) par un matériau imperméable (asphalte), ce qui modifie ainsi considérablement son aspect ainsi que le régime d’écoulement des eaux de surface.
Renseignements pris auprès du service juridique du Service Public Wallonie, (tél. 081 33 25 16), il apparaît que ces travaux nécessitaient absolument un permis d’, notamment pour les motifs suivants :
a. Ils ne répondent pas aux dispositions de l’article 262 12° a) du CWATUPE,
b. l’aspect du revêtement a été fondamentalement modifié,
c. la largeur de la voirie publique a été modifiée, celle-ci présentant désormais des largeurs
variables, mesurées sur asphalte, de ± 3,50 m à ± 5,00 m en certain endroits.

Nous vous posons plusieurs questions :
1. Qui est propriétaire de ce chemin public ? (nous supposons que c’est la commune de Grez-Doiceau, mais nous aimerions en avoir la confirmation formelle).
2. Si la commune n’est pas propriétaire, le ou les propriétaires ont-ils été avisés de ces travaux, et ont-ils marqué leur accord sur ceux-ci ?
3. Un permis d’ a-t-il été délivré pour la modification de ce revêtement de voirie, et par quelle autorité ? (SPW, Commune ?)
4. Si un permis d’ a été délivré, pourquoi celui-ci n’a-t-il pas fait l’objet d’un affichage avant et pendant l’exécution des travaux ?
5. Qui a fait exécuter ces travaux, qui en est le Maître d’ouvrage ?
6. Qui a financé ces travaux ? La commune ? Ou bien s’agit-il de charges d’ imposées dans le cadre d’un permis d’ délivré à un tiers ?
7. Pourquoi ces travaux se sont-ils étendus sur plus de 100 mètres au-delà du n° 1 allée du Vicinal ?
8. La commune envisage-t-elle une urbanisation complète de l’allée du Vicinal ?
9. Pourquoi ces travaux ont-ils été exécutés sans que le voisinage n’en soit avisé ?
10. N’est-il pas regrettable - selon vous - d’avoir choisi un revêtement imperméable pour recouvrir cette voirie, tant du point de vue aspect, que du point de vue des ruissellements d’eaux ?
11. Nous avons remarqué que de nombreux arbres ont été blessés lors des travaux. Un inventaire des dommages aux arbres a-t-il été établi contradictoirement avec l’entrepreneur responsable des travaux, et les arbres endommagés seront-ils remplacés ?
12. Pour quelle raison aucun filet d’eau n’a-t-il été aménagé en contrebutée de part et d’autre de l’asphalte réalisé récemment alors que c’est le cas au tout début de cette même allée ? Des travaux doivent-ils encore être réalisés pour cela ?

Croyez bien que nos diverses interventions récentes (enquêtes publiques Bessalah, Philippe et Soccim) ainsi que la présente, n’ont pas de visée politique, nous n’en faisons pas et n’avons pas d’ambitions en cette matière.
Mais nous estimons que chacun de nous, en tant que citoyen « ordinaire » ou en tant qu’homme ou femme qui pratique la politique au jour le jour, au sens noble du terme, doit prendre en compte la sauvegarde et le respect de notre environnement et de notre patrimoine commun.
Et ce qui vient de se passer allée du Vicinal ne nous semble pas du tout entrer dans cette optique ni, par ailleurs, les projets immobiliers pour lesquels nous vous avons précédemment adressés trois courriers, tous dans le village de Biez !!!

Nous aimerions donc avoir une réponse à nos questions ainsi qu’une explication de la part du Collège Communal à propos de ces travaux que nous estimons inacceptables et contre lesquels nous avons l’intention de nous battre, en vue d’en obtenir le démontage si leur illégalité pour absence de permis d’ est bien confirmée.

Nous vous adressons ce courrier par voie ordinaire et vous en transmettons dès à présent une copie par mail afin que vous puissiez dès demain soir, jeudi 3 juin 2010, lors de la séance d’information des riverains de Biez/Cocrou/Morsaint nous y répondre.

Nous insistons également pour qu’une réponse écrite et exhaustive soit apportée à nos questions en tout état de cause par le Collège des Bourgmestre et Echevins.
La présente vous est adressée sans aucune reconnaissance préjudiciable que ce soit, et sous toutes réserves.

Nous vous prions de croire, Mesdames et Messieurs, en nos sentiments les meilleurs.

DN

D'autres articles sur cette thématique.

Ouvrir le débat


Conception et réalisation

Le site a été réalisé à la demande de citoyens par l'ASBL Epures dans le cadre de ses missions d'information et d'aide. L'ASBL n'est pas responsable des opinions formulées. L'ASBL assure également la coordination pratique de la plateforme.