S'identifier - S'inscrire - Contact

Enragez-vous

De janvier à juin 2018, dans chacune des 27 communes du Brabant wallon, une semaine complète sera consacrée à des débats, des rencontres, des moments festifs, artistiques et culturels, sur le thème du « ré-enchantement » de la démocratie et des nouvelles formes de .

Trois mois avant la semaine proprement dite, les citoyens et les associations locales commencent à se réunir pour concevoir et préparer ensemble les futures activités. Un mois avant le démarrage, les citoyens pourront commencer à proposer, via différents canaux, quels sont, d’après eux, les merveilles, les bons exemples de leur commune ainsi que les défis (enjeux ou améliorations à apporter) que devra relever la future majorité politique.

Tout au long de la semaine, des activités de type artistiques ou citoyennes permettront de hiérarchiser, de prioriser, tant les défis que les merveilles. De même, citoyens et associations seront amenés à évaluer ensemble les possibilités d’implication citoyenne au sein de leur commune.

Pendant la période électorale, lors des débats publics (sur Radio 27, Antipode, Canal Zoom ou TV COM par exemple), les listes candidates seront confrontés à cette liste de défis et seront invités à prendre des engagements vis-à-vis d’eux.

Après les élections, nous évaluerons, commune par commune, l’impact de ce projet sur les engagements pris par la nouvelle majorité.
 

Des animations auront lieu d'ici le 11 juin pour vous permettre de faire part de vos défis et merveilles.
 
Renseignements et informations :

Annabelle DUAUT

Ambassadrice de la coordination Brabant wallon des associations et mouvements d'éducation permanente
pour la commune de -Doiceau

G |  +32 493 638 117

M| annabelle.duaut@laicite.net

 


Pour quoi?  
Surtout et avant tout, pour des problèmes liés à l'environnement, la  , l'. la 
Pour qui? 
A destination de tous les citoyens de -Doiceau.
Par qui? 
Par tous ceux qui désirent travailler dans l'esprit de cette plateforme ou de ce site.
Pour nous contacter

Pour suivre le site

Consultez notre message de bienvenue

Météo locale




Les thèmes abordés sur ce site

Choisissez un mot, cliquez dessus et vous aurez ainsi la liste de tous les articles liés à ce mot clé. Cliquez éventuellement sur la croix devant un thème pour déplier le menu.


Recherche


Archive : tous les articles

Dans la presse: Les Amis rappellent la promesse d’un PCA

• Actualités • Samedi 10/09/2011 • 3 commentaires • Version imprimable

Mots-clés :

C’est sur le site de l’ancien centre pédiatrique à que le tennis club du Bercuit aimerait créer un complexe tennistique. Les Amis de la Butte de rappellent au collège sa promesse d’un plan global pour le site convoité par une extension du Tennis club du Bercuit.
Lire la suite

D'autres articles sur cette thématique.

Ouvrir le débat


Commentaires

Envoyons-les valser... par A la mémoire de Brel le Samedi 10/09/2011 à 14:53

Une valse à trois temps
Qui s'offre encore le temps
Qui s'offre encore le temps
De s'offrir des détours

Mais ce n'est certainement pas pour l'amour de la transparence.
Pour ceux qui observent la vie communale, ils ont de quoi crititiquer la majorité... mais aussi tout autant la minorité...
Voyons comment ils vont sortir pour les prochaines élections.


Re: Envoyons-les valser... par Anonyme le Dimanche 11/09/2011 à 16:51

C'est vrai qu'ils s'offrent le temps de quelques détours...Quant au culte voué à Dame transparence, je pense qu'il est plus ou moins sincère en fonction des personnes mais il peut aussi varier selon les pratiques propres (?) à chacun des groupes politiques. A nous d'essayer de décrypter la partition sans se laisser mener à la baguette. Et puis si la valse met l'temps, peut-être qu'on y verra plus clair dans le pas des danseurs...


par M. M. le Dimanche 11/09/2011 à 18:54

Soyons sport, mais espérons que cela ne sera pas suivi par une demande de subside. Après une école de foot ruineuse, il serait inutile de faire de même avec le tennis.



Conception et réalisation

Le site a été réalisé à la demande de citoyens par l'ASBL Epures dans le cadre de ses missions d'information et d'aide. L'ASBL n'est pas responsable des opinions formulées. L'ASBL assure également la coordination pratique de la plateforme.