S'identifier - S'inscrire - Contact

Agissez



Météo locale




Les brèves

  • 30 km/h, est-ce impossible?
    J'entends souvent des gens se plaindre qu'il est impossible de rouler à trente kilomètres par heure sur une certaine distance. C'est assez facile pourtant. Il suffit de ne pas appuyer sur l'accélérateur quand l'aiguille du compteur dépasse le trente.

Les thèmes abordés sur ce site

Choisissez un mot, cliquez dessus et vous aurez ainsi la liste de tous les articles liés à ce mot clé. Cliquez éventuellement sur la croix devant un thème pour déplier le menu.


Recherche


Archive : tous les articles

Dans la presse: le chemin 21

• Actualités • Mardi 12/10/2010 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés : ,

Un sentier qui divise
Un propriétaire souhaite que le chemin n°21 ne soit plus public
Lire la suite

«Le ne peut pas être supprimé»
Trop de Bruit en Brabant wallon mobilisé contre la suppression possible du chemin n° 21 à Guertechin. L' s'achève lundi.
Lire la suite

Avérée la rumeur d'un accord préalable ?
Dans les travées des chemins, une rumeur circule. Au début de la législature, un échange entre le collège et le propriétaire aurait été proche d'être conclu. Pour obtenir l'accord de la commune et que ce chemin n° 21 obtienne alors un statut privé, le propriétaire, la SA Fresnaye, aurait proposé oralement de céder une bande de terrain le long de la nationale 25 (sur environ 1,5 km entre Bossut et Hamme-Mille). Des experts en et en sentiers auraient été consultés pour donner leur avis. Après un délai de réflexion, cette piste a été abandonnée.
Lire la suite

Chemin n° 21 : confirmation d'une proposition d'échange
À son tour, le Groupe Sentiers des Amis du Parc de la Dyle prend son bâton de pèlerin pour défendre la pérennité du chemin vicinal n° 21. Pour rappel, son propriétaire souhaite la prescription du chemin et les autorités de -Doiceau devront comparaître devant la justice de paix le 22 octobre prochain.

 

D'autres articles sur cette thématique.

Ouvrir le débat


Conception et réalisation

Le site a été réalisé à la demande de citoyens par l'ASBL Epures dans le cadre de ses missions d'information et d'aide. L'ASBL n'est pas responsable des opinions formulées. L'ASBL assure également la coordination pratique de la plateforme.