S'identifier - S'inscrire - Contact

Météo locale





Les brèves

  • 30 km/h, est-ce impossible?
    J'entends souvent des gens se plaindre qu'il est impossible de rouler à trente kilomètres par heure sur une certaine distance. C'est assez facile pourtant. Il suffit de ne pas appuyer sur l'accélérateur quand l'aiguille du compteur dépasse le trente.

Les thèmes abordés sur ce site

Choisissez un mot, cliquez dessus et vous aurez ainsi la liste de tous les articles liés à ce mot clé. Cliquez éventuellement sur la croix devant un thème pour déplier le menu.


Recherche


Archive : tous les articles

Dans la presse: Grez-Doiceau, victime ou bénéficiaire ?

Le contournement Nord de Wavre refait surface

• Actualités • Mercredi 03/10/2012 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés :

 Certains critiquent le contournement de Wavre. Mais ont-ils vraiment raison ?

“Inacceptable pour les Wavriens, qui n’ont jamais été consultés sur cette question et qui ne souhaitent pas tous se laisser enfermer par une ceinture polluante. Inacceptable pour les Gréziens qui paieraient, sur leur territoire, le prix de l’insouciance têtue des autorités de Wavre.” À -Doiceau, , par le biais d’Erik Todts, a réagi à l’annonce du ministre Di Antonio qui estime prioritaire la réalisation du contournement Nord de Wavre : “La N 25 transporte déjà un nombre important de voitures et ce relais entre l’E 40 et l’E 411 pourrait devenir un véritable 3e ring autour de Bruxelles grâce au contournement Nord de Wavre. Ce qui rouvrirait en cascade une autre boîte de Pandore : celle d’un contournement de -Doiceau.”
Lire la suite et Lire aussi Un pas en avant pour le contournement

A lire également l'article à l'origine :
Scrutin communal à -Doiceau : tapis mauve pour le contournement nord de Wavre ?
A quelques jours avant les élections et après plusieurs années d’un silence relatif mais trompeur, le Contournement Nord de Wavre refait parler de lui.
Lire la suite

D'autres articles sur cette thématique.

Ouvrir le débat


Conception et réalisation

Le site a été réalisé à la demande de citoyens par l'ASBL Epures dans le cadre de ses missions d'information et d'aide. L'ASBL n'est pas responsable des opinions formulées. L'ASBL assure également la coordination pratique de la plateforme.