S'identifier - S'inscrire - Contact

Enragez-vous

De janvier à juin 2018, dans chacune des 27 communes du Brabant wallon, une semaine complète sera consacrée à des débats, des rencontres, des moments festifs, artistiques et culturels, sur le thème du « ré-enchantement » de la démocratie et des nouvelles formes de .

Trois mois avant la semaine proprement dite, les citoyens et les associations locales commencent à se réunir pour concevoir et préparer ensemble les futures activités. Un mois avant le démarrage, les citoyens pourront commencer à proposer, via différents canaux, quels sont, d’après eux, les merveilles, les bons exemples de leur commune ainsi que les défis (enjeux ou améliorations à apporter) que devra relever la future majorité politique.

Tout au long de la semaine, des activités de type artistiques ou citoyennes permettront de hiérarchiser, de prioriser, tant les défis que les merveilles. De même, citoyens et associations seront amenés à évaluer ensemble les possibilités d’implication citoyenne au sein de leur commune.

Pendant la période électorale, lors des débats publics (sur Radio 27, Antipode, Canal Zoom ou TV COM par exemple), les listes candidates seront confrontés à cette liste de défis et seront invités à prendre des engagements vis-à-vis d’eux.

Après les élections, nous évaluerons, commune par commune, l’impact de ce projet sur les engagements pris par la nouvelle majorité.
 

Des animations auront lieu d'ici le 11 juin pour vous permettre de faire part de vos défis et merveilles.
 
Renseignements et informations :

Annabelle DUAUT

Ambassadrice de la coordination Brabant wallon des associations et mouvements d'éducation permanente
pour la commune de -Doiceau

G |  +32 493 638 117

M| annabelle.duaut@laicite.net

 


Agissez



Météo locale




Les brèves

  • 30 km/h, est-ce impossible?
    J'entends souvent des gens se plaindre qu'il est impossible de rouler à trente kilomètres par heure sur une certaine distance. C'est assez facile pourtant. Il suffit de ne pas appuyer sur l'accélérateur quand l'aiguille du compteur dépasse le trente.

Les thèmes abordés sur ce site

Choisissez un mot, cliquez dessus et vous aurez ainsi la liste de tous les articles liés à ce mot clé. Cliquez éventuellement sur la croix devant un thème pour déplier le menu.


Recherche


Archive : tous les articles

27/01: Rencontre-débat : « L’Ecologie : l’avenir de l’économie », avec Baudouin Dubuisson

• Calendrier • Vendredi 27/01/2012 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés : ,

  quand ? Le 27/01/2012,
de 20:00 à 22:30
  où ? Réfectoire de l’école communale de -Centre
  s'adresser à Michael Bertrand
  téléphone 010/84.95.50
A l’occasion de sa réception traditionnelle du nouvel an, la locale Ecolo de -Doiceau vous invite à partager avec Baudouin Dubuisson des réflexions sur les origines de la crise financière et économique sans précédent que nous traversons et sur des pistes pour en sortir. Celles-ci sont inspirées du livre qu’il a récemment publié chez Avant-Propos sous le titre : « Le naufrage des économistes … Quand les théories conduisent à la crise ».
La rencontre-débat est intitulée : « L’Ecologie : l’avenir de l’économie ».
Nul doute que vous souhaiterez vous joindre à nous pour cette rencontre-débat qui promet d’être passionnante.
Economiste de formation, conseiller des Ministres Philippe Maystadt et Melchior Wathelet, l’invité du jour est aussi un entrepreneur wallon bien connu, fondateur de la société de haute technologie Nanocyl et co-fondateur de la société Eryplast. En plus d’être un acteur à part entière de la vie économique de notre région, c’est aussi quelqu’un qui prend le temps de la réflexion et du recul sur la finalité d’une activité économique et de ses impacts sociétaux et environnementaux.
Au terme du débat, les membres de la locale Ecolo de -Doiceau vous inviteront à conclure la soirée autour du verre de l’amitié.

Plus d’informations sur cet événement
 
 

D'autres articles sur cette thématique.

Ouvrir le débat


Conception et réalisation

Le site a été réalisé à la demande de citoyens par l'ASBL Epures dans le cadre de ses missions d'information et d'aide. L'ASBL n'est pas responsable des opinions formulées. L'ASBL assure également la coordination pratique de la plateforme.