S'identifier - S'inscrire - Contact
Pour quoi?  
Surtout et avant tout, pour des problèmes liés à l'environnement, la  , l'. la 
Pour qui? 
A destination de tous les citoyens de -Doiceau.
Par qui? 
Par tous ceux qui désirent travailler dans l'esprit de cette plateforme ou de ce site.
Pour nous contacter

Pour suivre le site

Consultez notre message de bienvenue


Météo locale




Les thèmes abordés sur ce site

Choisissez un mot, cliquez dessus et vous aurez ainsi la liste de tous les articles liés à ce mot clé. Cliquez éventuellement sur la croix devant un thème pour déplier le menu.


Recherche


Archive : tous les articles

04-03-2011: LA VIE DES AUTRES

• Archives • Dimanche 06/02/2011 • 0 commentaires • Version imprimable

Cinégrez: 4 mars à 20h30, A VIE DES AUTRES
www.cinegrez.be

Ce film nous plonge dans le quotidien paranoïaque des habitants de l'ex-R.D.A. soumis à la pression constante des 91 000 fonctionnaires de la police secrète (Stasi). 
 
En 1984 à Berlin-Est, Gerd Wiesler (HGW XX/7), capitaine de la Stasi, se voit confier la surveillance du dramaturge Georg Dreyman, sans se douter au départ qu'il s'agit d'une intrigue orchestrée par le ministre est-allemand de la culture Bruno Hempf qui, amoureux de son amie, l'actrice Christa-Maria Sieland, souhaite faire disparaître l'écrivain qui vit avec elle. Le lieutenant-colonel Grubitz espère, quant à lui, tirer de cette mission un bénéfice pour sa carrière. (Wikipedia)
A travers cette histoire exemplaire située en 1984, le réalisateur nous plonge dans le quotidien paranoïaque des habitants de l'ex-R.d.a. soumis à la pression constante des 91 000 fonctionnaires de la police secrète (Stasi). Ce drame politique, servi par des interprètes de premier ordre, explore les rouages d'un système totalitaire et les comportements humains qui en découlent. [...]Là, le cauchemardesque " Big Brother " imaginé par George Orwell était bien réel et s'appelait Stasi ou K.g.b.
(Allocine)

 
 

Ouvrir le débat


Conception et réalisation

Le site a été réalisé à la demande de citoyens par l'ASBL Epures dans le cadre de ses missions d'information et d'aide. L'ASBL n'est pas responsable des opinions formulées. L'ASBL assure également la coordination pratique de la plateforme.